Juin 19

Je suis allé voir Speed Racer hier soir.

Malgré la bande annonce que j’avais vu il y quelques semaines, où le film avait l’air très kitch, avec des effets spéciaux un peu nazes, avec des images tellement colorées qu’on croirait se trouver dans un jeu vidéo et une histoire simpliste.

Bon c’est quand même un film des frères Wachowski qui n’ont rien fait depuis pas mal de temps (de la production mais pas de réalisation), ce sont tout de même les réalisateurs des films énormissimes Bound et la trilogie Matrix, les films qui ont révolutionné les effets spéciaux au cinéma (et notamment en démocratisant l’effet désormais culte : le « bullet time »)

Donc je peux bien me permettre de leur donner une chance de me montrer que c’est juste la bande annonce qui est pourrie.

Et bien en fait… Oui, c’est juste la bande annonce.
Enfin pas tout à fait. Le film correspond bien à la bande annonce…

En fait dès les premières images, on est assailli par les images tout en effets spéciaux avec les acteurs en surimpression. Mais contrairement à la bande annonce, ça s’intègre super bien !
Le film n’est pas juste une suite linéaire d’image comme dans la plupart des films, mais les réalisateurs utilisent des images très typées parfois (dessin animé, mangas animés, etc.) avec des transitions entre les images assez originales.
Ce n’est pas linéaire du tout ! Bon c’est dur à expliquer, faut le voir pour comprendre. C’est très visible quand Speed visite la Royalton, les images s’enchainent de manière très fluide avec des transitions comme on en a rarement vu !

Le résultat me faisait parfois penser à un manga (d’ailleurs le film est basé sur une série japonaise), de même que souvent les mangas ne respectent pas le format « case » qu’on voit généralement en BD, le film ne respecte pas toujours le format 16/9e.
Bon d’accord, l’impression de cartoon reste, mais finalement on passe assez vite outre une fois rentré dans le film. Il est clair que le but de ce film n’est pas d’être réaliste visuellement mais d’en mettre plein la vue. Et c’est réussi !
Ca bouge de partout, c’est limite beau !

Bon du coup on pourrait reprocher au film de ne pas toujours être très net et du coup des fois on comprend pas bien ce qu’il se passe tellement ça va vite, mais ça ne gache pas le film.

Par contre il ne faut pas être épileptique parce que ça flashe de partout et dans toutes les couleurs !

Quant à l’histoire, elle n’est pas super compliquée, mais plutôt prenante, avec quelques rebondissements pas forcément attendus.
Les courses (la base du film quand même) sont clairement impressionnantes car les circuits sont dignes d’un circuit de jeu vidéo genre Destruction Derby voire Super Mario Kart (donc totalement improbables, avec des loopings, etc…).
Et c’est encore mieux sur un des tournois où les règles ne sont pas vraiment respectées et chacun y va de sa petite modification de son bolide (genre le jeu Interstate ’76) !

Par contre ça ne plaira peut-être pas aux accros aux jeux de simulation réalistes car, à l’instar des Super Mario Kart et Destruction Derby, les règles de la physique sont très loin d’être respectées (comment ça c’est pas possible de doubler une voiture en faisant la toupie ?!). Les courses ne sont pas juste en 2D (la route quoi), mais réellement tout l’espace est utilisé pour faire la course !

Bref, pleins de bonnes idées pour rythmer le film. Beaucoup de choses sont arrivées dans le passé, nous avons donc droit aux flashbacks réguliers, mais ils sont plutôt bien intégrés.
Donc l’histoire passe plutôt pas mal.

Autrement, que dire de plus ?

Il faut tout de même garder à l’esprit que le public cible a rajeuni donc on va pas avoir trop de philosophie à la Matrix et on va plutôt se taper des phrases bateau. Mais bon, c’est souvent le cas dans les films (surtout les films d’action américains).

Sinon, le film est drôle, le petit frère de Speed étant un vrai boute-en-train (avec son compagnon inséparable) et est toujours là quand on l’attend pas, à faire des truc improbables.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé le film, ça bouge tout le temps, ça saute, ça va vite, c’est un excellent film d’action une fois qu’on arrive à passer outre la présentation visuelle un peu déroutante au début, plein de bonnes idées et de quelques petits clins d’œil amusants (les vainqueurs ne boivent pas de champagne… mais autre chose !), c’est drôle…

Bref, je recommande chaleureusement ce film à tout ceux qui sont un peu ouvert sur de nouvelles manières de faire des films 😉

Leave a Reply